Anémone

Description :

Son nom vient du grec anemos (vent) : en effet cette fleur s'anime et meurt sous son souffle.

L'anémone des fleuristes (anemona coronaria), aux coloris variés (bleu, violet, rose, rouge, jaune, blanc), fleurit de mai à juin.

Elle n'est qu'une des dizaines de variétés de la plante, qui pousse à l'état sauvage en zone tempérée.

L'Anémone

Anémone – Famille des Renonculacées)
Symbole de curiosité et de persévérance, l'anémone est paradoxalement la fleur des amours instables.
Faisons ensemble le tour du monde, dit-elle, ou encore : ma constance sera récompensée un jour.
C'est, en astrologie, la fleur du Sagittaire, le signe des voyageurs de l'imagination.

Anémone Blanda et de Caen, Parc floral de Vincennes (2005).

Historique :

L'anémone est la fleur d'Adonis : amant incesteux - et involontaire - de sa fille, celui-ci s'enfuyait au hasard lorsqu'Aphrodite le remarqua et en tomba violemment amoureuse; ce fut la perte d'Adonis, un dieu jaloux déguisé en sanglier l'ayant bientôt laissé pour mort.

Selon Ovide, Aphrodite arrivant trop tard à son secours l'aurait transformé en anémone pourpre, née de son sang. Cioran s'en inspire et il écrit : « l'art d'aimer ? », « C'est savoir joindre à un tempérament de vampire la discrétion d'une anémone ».

Les Romains reprirent cette légende et firent des amours de Vénus
- dont on situait le théâtre au Liban – l'un des sujets importants de leur art (en témoignent plusieurs mosaïques de Pompéi).

On pense que la Bible parle en réalité de l'anémone sous le nom de lis de champs, par exemple dans Mathieu, où le Christ rend hommage à ses couleurs superbes.