Camélia

Description :

Les camélias sont des plantes à fleurs de la famille des Theaceae, originaire d'Asie orientale et méridionale de l'est depuis la chaîne himalayenne, au Japon et en Indonésie, connues sous le nom de cháhuā en chinois, de tsubaki en japonais, de dongbaek-kkot en coréen et de hoa trà ou hoa chè en vietnamien. Le nombre d'espèces que contient le genre varie, selon les botanistes, entre 100 et 250.

Camellia est un genre à vocation ornementale mais aussi agroalimentaire, avec le Camellia oleifera et le théier, Camellia sinensis. La plupart des espèces fleurissent en hiver, mais la floraison peut s'étendre de septembre à mai selon les variétés.

Le camellia symbolise la longévité, la fidélité et le bonheur dans le langage des fleurs.

Camélia

(Camellia – Famille des théacées)

Appelé "Tsubaki" en japonais, le camélia est connu pour être la fleur annonciatrice du printemps.
Le camélia rouge est symbole de « beauté humble ».
Le camélia blanc signifie « perpétuelle élégance ».
Leur parfum est aussi subtil que leur sens symbolique.

Avril 2003, château de St-Jean-de-Beauregard, 91

Historique :

C'est l'impératrice Joséphine qui lança la mode de cette fleur originaire du Japon.

Emblème du romantisme, elle connut un succès considérable au 19ème siècle.

En exhibant cette fleur lors de ses apparitions mondaines, la dame aux camélias, héroïne du roman d'Alexandre Dumas, pouvait secrètement dévoiler ses sentiments et ses émotions, que la société de l'époque la condamnait à taire.

Le camélia jouait autrefois un rôle important dans la vie quotidienne.
Comme l'huile extraite de la graine de camélia se déshydrate à peine et possède d'incroyables pouvoirs hydratants, on l'utilisait fréquemment en après-shampooing et pour les traitements anti-dessèchement de la peau.

Ses grandes propriétés anti-oxydantes en faisaient également une huile idéale pour la cuisine.

Le charbon de bois de camélia était considéré comme « très combustible et procurant une douce chaleur durable sans faire d'étincelles ».

Les cendres du bois du camélia étaient, elles, utilisées comme catalyseur pour les teintures de pourpre et de safran.
Le bois de camélia étant non seulement dur et massif, mais également lourd, visqueux et brillant, c'était un matériau dont on se servait beaucoup pour fabriquer des ustensiles et des outils tels qu'assiettes, tasses et peignes ainsi que des articles d'artisanat comme les poupées kokeshi.

Autrefois, on utilisait toute la plante du camélia : graine, bois, charbon et cendres inclus.

Avec l'apparition des matériaux de substitution, on le fit moins.

Mais les qualités ornementales des fleurs de camélias sont toujours très prisées, et l'hybridation de camélias est devenue courante, les éleveurs tentant de créer de nouvelles variétés,aux fleurs plus grandes et plus belles.