Le dahlia

Description :

En 1804, on donna le nom du savant botaniste suédois Dahl à cette fleur rapportée du Mexique quelque 15 ans plus tôt.

Ses tiges dressées, creuses et ramifiées, peuvent atteindre jusqu'à 2 mètres et les fleurs apparaissent en juin.

Elles subsistent jusqu'aux gelées et peuvent être de toutes les couleurs sauf le bleu.

Il existe de nombreuses variétés à fleurs simples ou doubles.

Le dahlia

(Dahlia – Famille des composées)

Symbole de reconnaissance, le dahlia profite de ses multiples coloris pour nuancer son propos : le blanc : « je suis heureux que vous m'ayez écrit »

Le rose : « merci de tout ce que vous avez fait », le rouge : « votre amour enfin avoué me comble de bonheur » le jaune : « mon cœur déborde de joie », le panaché : « toutes mes pensées sont à vous ».
Avec tout cela les timides n'ont plus d'excuses !
    
2005 Coutances, Jardin des Plantes

Historique :

Verlaine lui a consacré un morceau célèbre des Poèmes saturniens :

Courtisane au sein dur, a l'œil opaque et brun
S'ouvrant avec lenteur comme celui d'un bœuf,
Ton grand torse reluit ainsi qu'un marbre neuf

Fleur grasse et riche, autour de toi ne flotte aucun
Arôme, et la beauté sereine de ton corps
Déroule, mate, ses impeccables accords.

Tu ne sens même pas la chair, ce goût qu'au moins
Exhalent celles-la qui vont fanant les foins,
Et tu trônes, Idole insensible à l'encens.

Ainsi le Dahlia, roi vêtu de splendeur,
Élève sans orgueil sa tête sans odeur,
Irritant au milieu des jasmins agaçants.