L'immortelle

Description :

L 'helichrysum (de helios, soleil et chrysos, or, en grec) se rencontre sur tous les continents.

On en cultive de nombreuses variétés annuelles en Europe, à tiges hautes ou basses et à fleurs épanouies de juillet à octobre.

Si la couleur de base de ces fleurs est le jaune doré, comme son nom l'indique, il en existe aussi des blanches, roses ou violettes.

Les immortelles sont cependant principalement employées comme fleurs sèches, car elles conservent très bien leur forme et leur couleur, dégageant même un léger parfum.

L'immortelle

(Helichrysum – Famille des composées)

Symbole de fidélité aux morts, elle signifie : « ma douleur ne s'éteindra jamais » ;
C'est aussi une fleur intellectuelle, qui ne craint pas d'assener : « l'homme passe, mais ses œuvres demeurent ».
 
Septembre 2004, Jardin de Bagatelle, Paris.


Historique :

Un jeune Romain était tombé follement amoureux d'une Vestale.

Mais comme ses sœurs, celle-ci avait fait vœu de se consacrer corps et âme à la seule déesse du foyer...

L'amoureux n'en a cure, il l'enlève et croit la posséder ; mais elle meurt de douleur.

La tradition rapporte que des bergers recueillirent sur sa tombe (on emmurait vivantes les Vesta­les fautives) des pétales dorés d'immortelles, hommage d'Apollon à la beauté de cette malheureuse.

En Bretagne, c'est pour tresser les couronnes des mariées qu'on employait des immortelles (le symbole est ici évident), bien avant la fleur d'oranger