PLOUMANAC'H   (Côtes d'Armor)
Bourg de la commune de Perros-Guirec

 

Arrondissement de Lannion - Canton de Perros-Guirec
Région Bretagne
 Population : 7.288 Perrosiens en 2015.

 

 

Les landes et les rochers de Ploumanac'h

 

 

D'imposants amas de pierre sculptés par la mer et le vent, s'étendent sur plus de 25 hectares

et offrent une vue irréelle. Ce lieu est très fréquenté par les touristes,

et l'ensemble, classé patrimoine national est la propriété du Conservatoire du littoral.

 

Il y a 300 millions d’années, sous la croûte terrestre, le magma est remonté des profondeurs de la terre et s’est engouffré dans des chambres magmatiques. Ce magma a refroidi très lentement, il a cristallisé donnant ainsi naissance au granit. C’est son refroidissement très lent qui a formé un granite à gros grains tel que celui de Ploumanac’h.

 

Les blocs de granit rose qui s'étendent de Perros-Guirec à Trébeurden se sont formés sous terre. Lors de la cristallisation du granit, des fissures sont apparues. Dans ces fissures, l'eau s'est infiltrée, érodant ainsi le granit sous forme de boules. C'est l'érosion de la croûte terrestre qui a permis la mise à nu des chaos de rochers.

 

Certains rochers atteignent vingt mètres de haut.

 

Le Sentier des Douaniers qui est situé entre la plage de Trestraou et le port de Ploumanac'h

et qui traverse cet espace naturel, constitue l'une des plus belles promenades de la région.

 

 

 

La guérite de l'époque Vauban.

Défiant les lois de l’équilibre, d’énormes blocs de granit créent un décor unique.

Sur la lande comme en mer, la côte devient cuivrée et comme sculptée par les éléments.

 

 

 

La poudrière.

Elle a été construite au XVII° siècle pour abriter la poudre nécessaire aux canons de la batterie.

 

 

Les landes littorales sont constituées principalement de bruyères et d’ajoncs

et représentent un patrimoine exceptionnel.

Aujourd’hui on y trouve une flore et une faune remarquable et très diversifiée.

 

Les gardes du littoral entretiennent un site de plus de 80 hectares.

Le sentier des douaniers et les accès aux grèves sont nettoyés toute l’année.

En été, le pourpre de la bruyère sauvage remplace le jaune vif des ajoncs.

 

 

Entre Ploumanac'h et Trégastel, tout le rivage est hérissé de ces rochers extravagants ciselés par le gel,

criblés par les pluies et polis par les vents, aux formes multiples :

parfois la forme d'une tortue géante, le chapeau de Napoléon, une sorcière, tête de mort...

 

 

Le phare de Mean Ruz, et le chaos granitique du Château du diable.

Il est seulement hanté d'oiseaux et de loutres de mer que seules les fortes tempêtes parviennent à dénicher.

 

Le phare de Ploumanac'h ou Mean Ruz.

C'est un bâtiment construit en granite rose, qui indique l'entrée de la passe menant au port de Ploumanac'h,

sur la commune de Perros-Guirec.

 

 

Figure emblématique de Ploumanac'h, le phare est perché sur un énorme bloc de granit et se fond parfaitement dans ce curieux paysage où les rochers de granit rose offrent des formes étranges et spectaculaires.

 

Le premier phare de Ploumanac’h date de 1860. Détruit par les troupes allemandes le 4 août 1944, il a été remplacé par le phare actuel en 1946 (premier allumage en octobre 1948). De nuit, il est repérable grâce à son feu rouge à occultations avec un secteur blanc. Cette dernière couleur n'étant visible qu'entre l'île Tomé et l'île Rouzic.

La version actuelle a été construite par Martin et frère (entreprise de BTP local de l'époque) selon les plans des architectes Henry Auffret et Hardion. Ces derniers ont dû travailler de concert avec les Beaux Arts pour construire la tour en granite rose de La Clarté, de manière à ce qu'il s'harmonise avec le cadre environnant, classé et protégé peu avant la guerre. Les mosaïques intérieures sont l’œuvre de l'artiste Odorico.

 

La roche tient sa couleur unique de la combinaison de trois minéraux distincts présents dans le granite :

le mica, qui lui donne sa couleur noire, le feldspath qui lui donne sa couleur rose,

et le quartz avec sa teinte grise translucide caractéristique.

 

La couleur rose est plus précisément due soit à la présence d'impuretés d'hématite dans le réseau cristallin

du feldspath alcalin qui apparaît dans le réservoir mantellique, soit à un phénomène d'autométasomatisme,

avec circulations de fluides riches en fer, enfin de cristallisation dans le réservoir magmatique.

La nuance de rose dépend du degré d'oxydation du feldspath.
Il existe trois côtes de granite rose dans le monde, une en Bretagne, une en Corse et une en Chine.

 

En dehors de sa couleur caractéristique, la côte est parsemée d'amas chaotiques.
(Non loin du bourg de La Clarté, quelques carrières de granite rose sont encore en exploitation.

On peut y voir le rose original du granite avant qu'il soit patiné par le temps).

 

 

Le conservatoire du littoral.

 

Le Conservatoire du littoral est un établissement public créé en 1975 et placé sous la tutelle du ministre chargé de la protection de la nature. L’acquisition des terrains de Ploumanac’h date de 1986 et compte aujourd’hui 35 hectares. Les objectifs du CEL sont la préservation des sites littoraux et leur ouverture au public. La gestion, l’entretien, la surveillance et l’animation des landes de Ploumanac’h (80 hectares au total) sont confiées à l’équipe de gardes du littoral de la mairie de Perros-Guirec.

 

 

La chapelle du diable, aux gargouilles cornues n'est qu'un hangar à bateaux « médiévalisé ».

 

 

Cette particularité géologique s'étend sur 10 km sur les communes de Perros-Guirec, Trégastel, Pleumeur-Bodou

et Trébeurden (citées d'est en ouest). Elle forme un arc partant à l'est de Ploumanac'h,

la Clarté (commune de Perros-guirec), l'Île Renote, le Coz-Porz, la grève Blanche (commune de Trégastel)

jusqu'à l'Île Milliau (commune de Trébeurden) à l'ouest,

traversant la partie non côtière de la commune de Pleumeur-Bodou.

 

Vestiges de la batterie (?).

 

Depuis le phare de Ploumanac'h, vue sur le château de Costaérès et archipel des Sept-Îles.

 

Le château de Costaérès, édifié sur un îlot acheté par Bruno Abakanowicz (appelé aussi Bruno Abdank, qui a construit un peu plus tard vers 1896 l'Hôtel Bellevue à Ploumanac'h), ingénieur et mathématicien d'origine polonaise à la fin de l’été 1892 au douanier René Le Brozec, un Perrosien qui y cultivait des pommes de terre et faisait sécher du lichen et du poisson. Après 1900, date du décès du propriétaire, sa fille, Sofia Abakanowicz,  fait agrandir la villa d'une aile à l’ouest en retour sur la façade postérieure. Durant la Seconde Guerre mondiale, la villa est réquisitionnée par l'armée allemande, et subit quelques dommages intérieurs. À la suite de travaux de toiture, le 6 septembre 1990, un incendie détruit en partie l'intérieur de l'édifice.

 

Entre Perros-Guirec et Trégastel se trouve :  un archipel sauvage et une réserve naturelle sur près de 40 hectares,

composé de cinq îles : Rouzic, Malban, Bono et l'Île-aux-Moines,

et 2 îlots rocheux : le Cerf et le plateau de Costans.

 

Les carrières de granit.

 

Carrières de granit rose à la Clarté, (Perros-Guirec) : extraction des blocs de granit avant 1970.

 

Sur l'île Grande ou dans le bassin graniteux de Clarté, le regard plonge dans les carrières vertigineuses, à ciel ouvert, où les ouvriers découpent la pierre en tranches au chalumeau. Richesse depuis longtemps exploitée, le granit bleu de l'île Grande est encore façonné par quelques carriers. Le noble matériau à pavé les chaussées du Nord dont "l'enfer" dans la course cycliste Paris-Roubaix, et le Boulevard Haussmann à Paris.

 

Le granit rose de la Clarté-Ploumanac'h a, lui, habillé la croix de Lorraine géante à Colombey-les-Deux-Eglises et la statue du général de Gaulle au cimetière américain d'Arromanches, le monument du maréchal Leclerc au Mans et le monument funéraire de Colette au Père-Lachaise à Paris.

 

Aujourd'hui, 10.000 tonnes de granit sortent chaque année des carrières de Bretagne. Une partie est exportée vers l'Allemagne, l'Italie, le Canada et les Etats-Unis, qui utilisent le granit dans le revêtement des gratte-ciel.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

http://ville.perros-guirec.com/f
Photo 7 îles, http://www.stereden.com/

Panneaux explicatifs présentés à l'entrée du site

C.P.A. collection privée en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, le 25 octobre 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville