SAINT BRIEUC  (Côtes d'Armor)
Arrondissement de Saint Brieuc - Canton de Saint Brieuc
Région Bretagne
 Population : 45.105 Briochins en 2015.

 

D'une superficie de 2.188 hectares, et d'une altitude de 0 à 134 mètres,

la ville est située au fond d'une baie qui porte son nom.

 

Etymologie :

Saint-Brieuc vient de Brieuc, un moine gallois : "Saint-Brieuc", le premier évêque du diocèse.

 

Avant 1970, vues aériennes sur la ville,  l'église Saint Michel et son quartier.

 

 

Eglise néo-gothique Saint Michel

 

 

Saint Michel a été la paroisse principale de la Cité briochine jusqu'en 1801 (Concordat de 1801).

En 2016, l'Église Saint Michel, en tant que paroisse, a fêté ses 480 ans d'existence.
En effet, les registres paroissiaux les plus anciens de cette paroisse datent de 1536

pour les baptêmes et de 1539 pour les mariages et les sépultures.

 

L'église est bénie le 25 octobre 1841 et est consacrée le 25 juillet 1875.

Elle est l'œuvre de l'architecte Louis Lorin (1781-1846).

L'église remplace une chapelle du XIII° siècle, qui fut reconstruite en 1470 et utilisée jusqu'en 1835.

En 1839, elle est détruite ainsi que le cimetière.

 

Les deux tours et ses colonnes extérieures, qui encadrent le porche.

Le monument dédié à la Résistance et déportation 1940-1945.

 

Consacrée le 24 juillet 1875, l'église Saint-Michel actuelle a fêté ses 140 ans d'existence en 2015.

 

Depuis le choeur, vue sur le portail occidental.

 

Orgue de Cavaillé-Coll, inauguré le 25 septembre 1873.

(Durant l'Occupation, l'abbé Fleury dissimule un poste émetteur clandestin derrière l'orgue.

L'abbé Fleury sera arrêté et tué en 1944).

 

L'édifice actuel comprend une nef avec bas côtés de cinq travées.

 

Les vitraux proviennent de la Maison Champigneulle de Paris, maître-verrier.

 

Chapelle des fonts baptismaux, et statue de Saint Jean l'Evangéliste.

 

Le transept est triple avec changement de forme des piliers par rapport à ceux de la nef.

 

Les verrières sont l'oeuvre de Gérard Petit (1811-1871), maître verrier à Strasbourg.

 

Les statues de saint Michel, saint Fiacre, saint Judoce, saint Brieuc et saint Jean-Baptiste

sont l'oeuvre de Pierre Marie François Ogé, né à Plérin le 3 septembre 1815.

Statues de la sainte Vierge et de saint Jean l'Evangéliste dues à Barré.

 

Depuis le portail occidental, vue sur les transepts et le choeur.

 

Tableau de sainte Anne, de Parossel.

Statues d'une Vierge à l'enfant, et de Sainte Anne et la Vierge.

 

Le choeur comprend une travée droite et une voûtée en cul de four.

 

 

La croix du transept est couverte d'une coupole

et quatre autres coupoles plus petites couvrent les travées extrêmes du transept.

 

Le maître-autel, en marbre blanc, exécuté d'après les dessins du R. P. Arthur Martin,

a été consacré le 3 septembre 1900.

 

Les peintures sur toile sont l'oeuvre de Donguy père, de Saint-Brieuc, et sont exécutées entre 1859 et 1874.

 

Raphaël Donguy est un peintre-décorateur briochin étroitement lié avec l'église Saint-Michel de Saint-Brieuc : il a passé 10 ans de sa vie à l'embellir !!. Mais il est aussi costarmoricain : ses oeuvres sont nombreuses dans le département des Côtes d'Armor.

 

Mariage de Ferdinand Foch, le 5 novembre 1883,

dans l'église Saint Michel de Saint Brieuc.

 

Tombe du maréchal Foch (Hôtel des Invalides, Paris).

Le 5 novembre 1883, il se marie avec Julie Bienvenüe (1860-1950), née à Saint-Brieuc le 5 novembre 1883

Elle était une petite-cousine de Fulgence Bienvenüe, créateur du métro de Paris. Le couple aura quatre enfants.

 

Généralissime des armées alliées pendant la Première Guerre mondiale, promu Maréchal de France le 7 août 1918, après les avoir conduites à la victoire de 1918, Ferdinand Foch incarna la tradition militaire française dans toute la grandeur et noblesse du terme. Il est un des signataires de l'armistice de Rethondes du 11 novembre 1918, qui met fin aux combats de la guerre.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

http://www.infobretagne.com/

"Histoire de la ville de Saint Brieuc", Jules Lamare, Lib. du Chapitre

C.P.A. collection privée en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, le 28 octobre 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville