BESANÇON  (Doubs)
 Arrondissement de Besançon - Canton de Besançon.
 Région Bourgogne-Franche-Comté.
  Population : 116.990 Bisontins en 2014.

 

 

 

Horloge astronomique de la cathédrale

 

 

 

L'horloge astronomique

 a été exécutée

de 1858 à 1860

par un horloger de Beauvais,

Auguste Lucien Vérité.

 

Auguste-Lucien Vérité est né le 21 octobre 1806 à Beauvais

et décédé 19 juillet 1887.

Il est inhumé au cimetière général de Beauvais , mais sa tombe est à l'abandon.

 

Vérité a été responsable technique de la maintenance de tout le système de signalisation ferroviaire et des horloges de gare du réseau ferroviaire de la compagnie des chemins de fer du Nord.

Puis il se fait un nom en tant qu'expert de la construction d'orgue d'église, avant de se consacrer aux horloges d'églises et horloges astronomiques.

Son chef-d'œuvre, l'horloge astronomique de Beauvais de la Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais est composée (dit-on) de 90 000 pièces, 68 automates et 52 cadrans. Elle a été construite en 3 ans entre 1865 et 1868.

 

Complexe et très précise, l'horloge est composée d'un mécanisme

de plus de 30.000 pièces caché par un meuble orné dans le style néo-renaissance

de l'époque Napoléon III.

 

 

Son mécanisme est composé de onze mouvements :

un pour les cadrans et dix autres pour les sonneries et animations.

Cinquante-sept cadrans fournissement diverses indications de durée,

de la seconde aux heures (pour lesquelles s'animent des automates)

et aux jours, jusqu'à une période de 10.000 ans.

 

Les côtés de l'horloge.

 

A l'arrière de l'horloge, le mécanisme complexe.

 

L'horloge astronomique présente de plus l'originalité d'être horloge publique : ses mouvements sont communiqués par des transmissions à cardans au cadran situé à l'intérieur de la cathédrale ainsi qu'aux quatre cadrans situés sur chaque face du clocher.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

"Focus parcours du temps, Besançon", 20 pages, Ville Art et d'Histoire

C.P.A. collection privée, en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, 19 juin 2017 

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville