PLOËRMEL  (Morbihan)
Arrondissement de Vannes - Canton de Ploërmel
Région Bretagne
 Population : 9.516 Ploërmelais en 2014.

 

 

Horloge astronomique

 

 

Cette horloge astronomique, située dans la cour de la maison des Frères de Ploërmel,

possède 10 cadrans et un système solaire. Elle présente un grand intérêt scientifique.

 

La maison Mère des Frères de Ploërmel et l'horloge astronomique.

L'horloge a été conçue et réalisée dans cette maison entre 1850 et 1855.

Elle a été classée monument historique le 25 juin 1982.

 

Voulue dans un projet pédagogique (laboratoire de physique),

l'horloge est entièrement (calculs, conception mécanique et réalisation)

l'oeuvre du Frère Bernardin Morin (1812-1876),

avec la collaboration de ses confrères et de ses étudiants pour la fabrication.

 

 

Le système planétaire.

 

Cette partie de l'horloge reçoit son mouvement du mécanisme central par deux tiges de transmission. Celle du côté du clocher fait tourner l'ensemble du système. L'autre fait tourner la terre sur elle-même, la lune autour du soleil. Jupiter sur lui-même avec ses satellites.

 

▪ LE SOLEIL. Au centre de ce système planétaire, le soleil (globe doré), porté par un axe vertical, exécute sa rotation sur lui-même en 25 jours et 10 heures.

    - Autour su soleil gravitent les planètes (boules argentées), escortées elles-mêmes de leurs satellites.

    - Toutes ces planètes exécutent autour du soleil leur révolution dans le temps fixé par les données astronomiques. Leur position à tout instant correspond à celle qu'elles occupent dans le ciel en ce moment.

 

▪ MERCURE. La plus proche du soleil fait sa révolution en 88 jours.

 

▪ VÉNUS. Elle accomplit sa révolution autour du soleil en 225 jours.

 

▪ TERRE. Portée par un axe vertical et un axe incliné de 23°27' sur l'écliptique (cercle que le soleil semble parcourir dans son mouvement annuel apparent), elle accomplit sa translation autour du soleil en 365,2422 jours moyens. Elle tourne sur elle-même en 23 heures et 56 minutes par rapport aux étoiles (jour sidéral) et en 24 h par rapport au soleil moyen.

    - L'axe incliné portant le globe terrestre reste parallèle à lui-même, ce qui détermine les saisons.

    - Sa rotation sur-elle-même en un jour sidéral, combinée avec son mouvement de translation autour du soleil, produit le jour solaire vrai dont la durée est variable.

    - Dans son mouvement, la terre entraîne la lune qui accomplit sa révolution sidérale en 27 jours et 7 heures, ce qui, combiné avec le mouvement de translation de la terre, donne les phases de la lune.

 

▪ MARS. Durée de révolution : 1 an 322 jours.

 

▪ JUPITER. Révolution : 11 ans 315 jours. Jupiter tourne sur lui-même en 10 heures et ses quatre principaux satellites autour de lui.

 

▪  SATURNE. Reconnaissable à son anneau, fait un tour de soleil en 29 ans et 167 jours.

 

▪ URANUS. Elle accomplit sa révolution en 84 ans et 7 jours.

 

Deux planètes ne figurent pas ici : Neptune découverte en 1846 et Pluton, découverte en 1930.

 

Les cadrans et le Frère Bernardin, professeur de mathématiques,

d'Astronomie et de Navigation,

dans les trois unités d'enseignement fonctionnant alors de pair dans cette Institution.

(Collège secondaire, Ecole primaire supérieure et Noviciat des Frères).

 

Les cadrans :

 

▪ Cadran n°  1. Il indique l'heure moyenne de notre fuseau (Greenwich). Notre heure légale est avancée tantôt d'une heure, tantôt 2 heures.

 

▪ Cadran n°  2. C'est un calendrier. La petite aiguille, dorée indique la date et la grande blanche le jour de la semaine.

 

▪ Cadran n°  3. Le mois lunaire compte 29.53 jours moyens. La grande aiguille dorée indique les phases de la lune. La petite, blanche, le mois, la saison et le signe du zodiaque.

 

▪ Cadran n°  4. La petite aiguille blanche donne l'équation du temps, c'est-à-dire la différence entre le temps vrai et le temps moyen.

   - Le temps vrai est celui donné par un cadran solaire : il suit donc les irrégularités de la marche du soleil).

   - Le temps moyen lui, absolument régulier, est donné par une horloge mécanique par exemple. Cette différence peut aller jusqu'à 17 minutes en plus ou en moins. Elle provient, entre autres choses, de ce que la terre parcourt autour du soleil, non un cercle parfait, mais une ellipse presque circulaire et à une vitesse irrégulière (ici de Képier). La grande aiguille dorée tourne en sens inverse des aiguilles d'une montre. Les deux rectangles sont mobiles et indiquent le lever et le coucher du soleil. Ils sont mus par deux roues excentriques et situées derrière les cadrans. Ils sont au plus bas vers le 21 juin et au plus haut vers le 23 décembre.

 

▪ Cadran n°  5/6. Ils donnent le temps moyen pour le monde entier. Ces cadrans font un tour sur eux-mêmes en 24 heures. Il est minuit au bas du cadran 6 et au sommet du 5. Il est midi au bas du cadran 5 et au sommet du 6.

 

▪ Cadran n°  7. Donne les positions de la lune, de la terre et du soleil. A la nouvelle lune, les deux aiguilles sont l'une sur l'autre. A la pleine lune, elles sont dans le prolongement l'une de l'autre. Pour le premier et le dernier quartier, elles forment un angle droit.

 

▪ Cadran n°  8/9. Donnent l'aspect de la voûte étoilée à chaque instant pour Ploërmel. La ligne jaune représente l'écliptique, c'est-à-dire le trajet du soleil à travers les constellations du Zodiaque tout au long de l'année. Ces deux cadrans font un tour en un jour sidéral, soit 23 heures et 56 minutes.

 

▪ Cadran n° 10. La grande aiguille dorée fait un tour en un an. Elle donne la position du soleil sur l'écliptique par son ascension droite et sa déclinaison. L'aiguille blanche marque les années. Elle fait un tour par siècle. La petite aiguille noire montre les siècles : elle fait un tour tous les mille ans.

 

Tous ces cadrans reçoivent leur mouvement de l'horloge centrale par trois tiges horizontales que l'on voit derrière les cadrans. Cette horloge centrale se remonte à la main tous les jours.

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

Panneaux explicatifs présentés sur le site

C.P.A. collection privée, en prêt

Visite et photos, Chantal Guyon, 22 février 2017

 

 

Chantony - Patrimoine et Histoire  
50660 - Lingreville